Plein pot !

La construction de l’estime de soi est un travail de longue haleine…

En effet, l’estime de soi se construit à partir des informations récoltées ici et là. Une grande partie de cette construction vient des remarques ou affirmations des personnes qui composent l’entourage de l’enfant. Ainsi, l’enfant prend pour vérité tout ce qui sort de la bouche de ses parents, professeurs et autres adultes qui font partie intégrante de leur vie.

Les enfants présentant un TDA/H comptent en général plus de reproches que de compliments au compteur et cela contribue à une faible estime de soi.

Afin d’inverser la tendance et de contribuer à l’élaboration d’une estime de soi plus positive, nous avons créé des « pots à compliments ». Ces pots contiennent tous les compliments que l’élève a reçus sur une semaine.

Les compliments ont plusieurs sources :

  • Rédigés par la main des enseignants encadrant les élèves ;
  • Rédigés par des copains de classe ;
  • Rédigés par les enfants eux-mêmes.

Cette troisième source trouve sa légitimité dans le fait que les élèves présentant un TDA/H éprouvent des difficultés à aller rechercher en eux ce qu’ils ont de positif. D’une part, l’impulsivité les encourage à passer à autre chose et d’autre part, ce n’est pas dans les mœurs de se valoriser. L’exercice a donc deux bienfaits puisqu’il surmonte ces deux difficultés.

Cette expérience a déjà pris place dans notre classe et nous comptons déjà des bénéfices supplémentaires :

  • Partage d’éléments positifs entre l’enfant et ses parents ;
  • Productions d’écrits sensées (l’élève écrit en vue d’être lu et compris par quelqu’un d’autre) ;
  • Implication esthétique des élèves dans la création du pot.

 

 

Fr@ncin

Par | 2017-10-20T13:46:36+00:00 23 avril 2017|Outil|0 commentaire